L’association Métro de Bordeaux dévoile un nouveau tracé de métro

L’association Métro de Bordeaux dévoile un nouveau tracé de métro

Dans l’optique de favoriser un développement plus accru des rues de Bordeaux, l’Association Métro de Bordeaux dévoile son tout nouveau projet. Une ligne de métro qui prévoit atteindre près de 18 stations, longues de 19,3 kilomètres et sillonnant cinq (5) communes reculées de la métropole bordelaise. Pour plus d’informations à propos, lisez ceci.

Le métro de Bordeaux, un investissement coûteux, mais indispensable

Lundi 30 août 2021 a vu le jour à Bordeaux un projet révolutionnaire. Il s’agit du tracé d’une ligne de métro sillonnant à la fois Bordeaux, Cenon, Gradignan, Pessac et Talence. Ce projet incluant plus de 45 adhérents nécessitera un investissement de près de deux milliards d’euros et des travaux d’au moins dix ans.

Mais ce projet trouvera son bien-fondé, car il servira énormément à la société. Cette ligne traverse également les zones suivantes :

  • Talence Thouars,
  • Compostelle,
  • Sciences Po,
  • Arts et Métiers,
  • la Médoquine,
  • Charles Perrens,
  • Hôpital Perrens.

À cette liste, vous pouvez ajouter : Cité administrative, Gambetta Mériadeck, Palais de justice, Victoire, André Meunier, gare Saint-Jean, Deschamps Belvédère, Entre-Deux-Mers, Brazza, Cenon Gare et Cenon la Morlette. De plus, cette ligne pourra aider à transporter 42 % de passagers en plus ; soit 257 648 usagers.

Le métro sert deux fois plus vite que le tramway

Le nouveau métro serait également meilleur que Tramway et servirait à suppléer les bus et les autos. Mickaël Baubonne en collaboration avec Clément Puech-Rossignol et Claude Mellier assurent que le métro circulera à une vitesse de 40 km/h en moyenne contre 15 km/h pour le tramway en centre-ville. De plus, le métro est automatique, rentable et n’encombrera pas l’espace public.

Cinq objectifs pour cette ligne de métro bordelaise

Le projet de l’Association prône le bien-être de tous en atteignant cinq objectifs principaux. Tout d’abord, ce projet permettra d’assurer le transport et la communication de l’hypercentre de Bordeaux. Ensuite, cela est fait pour relier efficacement les plus grands campus de la ville et pour passer par la gare Saint-Jean. On a aussi la desserte des quartiers prioritaires de Bordeaux qui sont encore mal connectés. Enfin, ce tracé permettra de réaménager la rocade de cette partie du pays.